Intention, Gratitude, et Bilan.

Depuis plusieurs années, j’utilise ces 3 outils au quotidien, et je peux vous assurer qu’ils changent la vie! Je profite de ce temps de pause qui nous est offert pour vous témoigner de mon expérience, et vous encourager vivement à mettre en pratique ces outils simples. Garder un état d’esprit positif en toutes circonstances est quelque chose qui se cultive au quotidien. C’est une gymnastique qui se pratique pour muscler l’esprit, au même titre que l’on pratique des exercices pour muscler le corps.

Si nous ne pouvons pas changer certains évènements, nous avons toujours le choix dans notre façon de les vivre et de les interpréter. À chaque instant de notre vie, quoi qu’il nous arrive. J’ai d’ailleurs écrit mon histoire au travers de « Vénus, le chat qui attendait Jupiter » pour vous transmettre cette idée, pour vous insuffler cette inspiration positive même au sein de ce qui peut paraitre dramatique, pour vous montrer que c’est possible et que l’on en ressort grandi.

Dans cet article, je vais vous présenter mes coulisses, ces pratiques concrètes que j’ai mises en place au quotidien et qui m’ont aidée à transformer mon état d’esprit.


*Tous les soirs, je remplis mon carnet de Gratitude. Je liste par écrit au moins 3 aspects positifs de ma journée pour lesquels je dis « merci » de façon sincère. Nul besoin de chercher des choses grandioses, les aspects les plus simples sont souvent les meilleurs! Je pratique cet exercice même lors des mauvais jours (et surtout ceux-là!!), car cela oblige à prendre de la distance émotionnelle par rapport à ce qui nous semble arriver de pire. Lorsque le moral flanche, il suffit d’ouvrir son carnet de gratitude pour se rendre compte à quel point la vie nous offre une multitude de belles choses, à côté desquelles nous finissons par passer sans même y prêter attention.

Selon moi, rien n’est dû dans la vie, absolument rien. Et remercier la vie au quotidien est le meilleur moyen de rester humble face à l’immensité de ce que je ne maitrise pas.


« Dire merci à la vie, c’est lui en demander encore! » Katerine Pancol


*À chaque début de saison, je fais le Bilan de la saison qui se termine, en scrutant chaque domaine important de ma vie (santé, créativité, travail, spiritualité, relations, etc.). Cela me permet de voir comment les choses évoluent, comme une sorte de photographie de ma vie. Cela me permet également de me réajuster si je me rends compte que je pars dans la mauvaise direction. Grâce à ce bilan, je prends de la distance émotionnelle sur tous les projets qui me tiennent à coeur, et je me rends compte qu’ils progressent, même quand j’ai l’impression que rien n’avance!


*Après ce bilan, je pose une (ou plusieurs) Intention(s) pour la saison à venir. C’est une sorte de fil conducteur qui me guide pour les 3 mois à venir. Mon expérience me permet de poser des intentions « réalistes »! Par exemple, j’ai l’intention d’écrire un nouveau livre cette année, mais je sais par expérience que mon inspiration est à son apogée avec le soleil. Donc, pendant l’hiver, mon intention est de préparer les racines pour ma prochaine histoire, et non pas d’ÉCRIRE cette histoire. Saisissez-vous la subtilité?


Grâce à ces exercices simples, j’ai appris à être satisfaite de ma vie, même quand les difficultés m’assaillent et me paraissent insurmontables. En vrai, il n’en est rien!

Le secret pour réussir cette transformation, c’est la persévérance. Rien ne peut se créer en instantané, et tout peut s’apprendre. Il suffit de le choisir, et de s’en donner les moyens.


Qu’est-ce que l’intention?

Pour tout connaitre sur ce sujet, je vous recommande vivement la lecture du livre de Wayne W. Dyer « Le pouvoir de l’intention ». On peut le relire à l’infini et y découvrir de nouvelles subtilités au fur et à mesure que l’on apprend à mettre en pratique.


Il m’est impossible de résumer l’intention en quelques lignes, et ce livre est parfaitement éclairant. Je voudrais juste souligner un petit détail : il ne faut pas confondre « intention » et « volonté », qui sont 2 notions parfaitement distinctes. La volonté siège dans le mental, gouverné lui-même par des peurs ancestrales, familiales, collectives. Alors que la véritable intention part du coeur, qui est le siège de l’âme. S’intéresser à l’intention, c’est commencer à écouter l’appel de son âme, et amorcer un virage pour apprendre à privilégier l’Être sur le Faire.


Quand poser une intention?

-au quotidien, pour des petites choses. Par exemple, vous pouvez émettre l’intention de rester calme en toutes circonstances, ou d’écouter attentivement avant de parler. Vous pouvez poser l’intention de réduire votre consommation de tabac ou de café, en l’observant (sans la juger!). Vous pourrez alors faire un bilan 1x/ semaine pour vérifier où vous vous situez dans vos intentions quotidiennes, et donc pour vous réajuster.


-à chaque Nouvelle Lune, qui est un moment propice pour l’accueil des nouvelles énergies (1x/mois)


-à chaque début de saison (1x / 3 mois)


En fait, c’est vous qui décidez. Et surtout, vous avancez à votre rythme.


Puisque mon intention est de vous éclairer, j’espère que ce modeste article vous apportera un faisceau de lumière…

39 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout