Mon BuJo de feignasse : les calendriers au début du carnet (5)

Avant de détailler la composition concrète de mon agenda mensuel et hebdomadaire, parlons de ce qui se trouve au début du carnet.


Juste après les gommettes colorées, se trouvent normalement 4 pages d’index, utiles lorsqu’on fait un « vrai » Bullet Journal. En ce qui me concerne, je n’utilise pas cet index, car la structure de mon Bujo est parfaitement chronologique. En réalité, j’ai détourné le concept initial du Bullet Journal pour créer un agenda qui me ressemble. Un agenda qui m’apporte une vision de synthèse dans l’utilisation de mon temps quotidien, hebdomadaire, mensuel.

Ainsi, je libère ces 4 pages pour autre chose :

Les 2 premières pages me servent à coller le calendrier de l’année en cours, avec le numéro des semaines indiqué. Cette vision synthétique du calendrier annuel est très pratique :

Sur les 2 pages suivantes, je colle des images, des photos, des mots, qui correspondent à mes intentions pour l’année à venir et qui me serviront de tableau de visualisation pour toute l’année. En général, je le fais fin décembre.


Ensuite, se trouvent les 4 pages du calendrier annuel détaillé. Il permet de planifier certaines grandes occasions, comme des séminaires, des vacances, ou des évènements type mariage (j’en ai justement un prévu en 2021!). Je trace en gras les lignes correspondant aux semaines, à l'aide de mon calendrier de l'année.


Enfin, nous trouvons les 4 pages que l’on appelle « Calendex » dans le jargon des initiés du BuJo.

À quoi sert-il?

Vous pouvez y noter des éléments à faire « plus tard », et anticiper certains rendez-vous. Par exemple, en tant qu’auto-entrepreneur, je sais qu’il faut remplir la déclaration trimestrielle en janvier / avril / juillet / octobre. Je peux le noter dans mon Calendex dès le début de l’année, et ne plus avoir besoin de m’en souvenir!

Si un médecin me conseille de revenir dans 6 mois, je peux aussi le noter dans ce tableau, afin de reprendre rendez-vous au bon moment. Aucun risque d’oubli, aucune surcharge mentale non plus : tout est noté! Je peux écrire ces choses à planifier avec mes stylos de couleur, pour que je sache immédiatement dans quelle catégorie se situe la tâche à faire.

Chaque mois, je prendrai bien le soin de reporter le contenu de mon Calendex dans les pages mensuelles.

Au début, vous aurez peut-être l’impression de recopier plusieurs fois les mêmes choses, mais vous verrez rapidement qu’il n’en est rien. Utiliser votre BuJo au quotidien va vous simplifier la vie, et surtout vous décharger la tête!

Croyez-en la feignasse que je suis!


NB : pour retrouver tous les articles au sujet de mon BuJo de feignasse, il suffit de cliquer sur la catégorie « Bullet Journal » au-dessus du blog, puis de se laisser naviguer… Bonne lecture!


34 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout