Quelques actualités littéraires

Mis à jour : févr. 10

Et l’écriture, ça avance?

Non.

Voici un petit état des lieux de mon actualité d’auteur et de mes projets à venir.

2020 fut une année houleuse pour moi, et pas seulement en lien avec les actualités collectives qui nous ont tous éclaboussés, d’une façon ou d’une autre. À vrai dire, mes propres urgences personnelles ont pris le dessus et m’ont coûtée une énergie telle que je n’étais pas du tout disponible pour écrire quoi que ce soit.

Pour rappel, j’ai terminé l’écriture de « Vénus, le chat qui attendait Jupiter » en septembre 2019. Les dernières retouches et relectures ayant eu lieu en novembre, j’ai pu concrétiser la publication de ce livre fin décembre. Si certains auteurs sont capable d’écrire immédiatement un nouveau livre dès la publication du dernier, ce n’est pas mon cas! J’ai écrit ce livre avec mes tripes, avec mon coeur, et sa publication fut un immense soulagement. Mais le processus n’était pas complètement terminé pour autant, et cette histoire a continué de se propager au sein de mon quotidien d’une façon totalement déroutante. Comme si j’avais lâché une bombe dont je me suis retrouvée la première victime. Le mot est un peu fort, mais comprenez l’image : quand j’écris, je ne me cache pas derrière un personnage, si vous m’avez lue, vous saurez de quoi je parle. J’écris avec authenticité, avec sincérité, et ce n’est pas toujours facile de regarder la réalité en face, encore moins de la livrer aux autres. C’est pourtant ce que j’ai fait, et en plongeant les deux pieds dans cette histoire, j’ai continué d’en vivre les derniers chapitres, ceux que je n’écrirai pas, ceux que j’avais besoin de clôturer.

Mon quotidien fut très compliqué, avec des difficultés matérielles, financières, émotionnelles que je ne souhaite à personne de vivre. Pour autant, je savais au plus profond de moi que toutes ces épreuves que je traversais me conduiraient vers la vie lumineuse que je désire créer, et que je construis patiemment depuis déjà plusieurs années.


«Quand on ose tout changer, souvent la vie tourne au désastre avant de tourner au miracle».


Cette phrase lue dans un livre de développement personnel m’a accompagnée tout au long de cette drôle d’année. Elle m’a aidée à tenir bon, à garder mon cap, à ne pas me laisser couler. Au coeur de ma tempête, impossible d’écrire, ni même de lire. J’avais besoin d’un temps de pause, pour « digérer » tout ce que j’étais en train de vivre.

Pour autant, la trame de mon futur roman est en train de se tisser dans mon for intérieur depuis le mois de janvier. J’ai le titre, les personnages, l’idée générale, et j’ai même la fin! Ce qui est bon signe, car cela signifie que ce roman est presque mûr pour le coucher par écrit. J’ai dit « presque »…

Ne soyez pas pressés, amis lecteurs, car je n’écris pas un livre de façon purement technique. Ce n’est pas un « travail » au sens où on l’entend de nos jours, c’est-à-dire où il faut trimer, suer, s’acharner, pour le rendre dans un certain délai, imposé par une quelconque autorité extérieure.

Je n’ai aucun délai à respecter : je livre mes écrits au moment où ils sont prêts à venir à moi et au moment où JE suis prête à les dévoiler.

Permettez-moi une comparaison : pour moi, un livre, c’est comme un enfant qui vient au monde. C’est LUI qui décide du moment où il va naitre, pas sa mère qui ne fait que l’accueillir en elle, et l’accompagner pour sa naissance.

En tant qu’auteur, je ne suis qu’une accompagnatrice des mots qui s’invitent dans mes mains. Je ne peux rien forcer. Quand ce n’est pas le moment et que je n’écris rien, cela n’enlève en rien de ma valeur et de ma qualité d’écrivain. Et lorsque le bon moment apparait, plus rien n’est possible à part écrire, écrire, écrire. Comme un flot ininterrompu que je ne maitrise absolument pas.

Il m’a fallu du temps pour comprendre ce processus, et surtout pour l’accepter. Aujourd’hui, je découvre également mon propre rythme : j’ai besoin de temps entre deux écrits pour mieux les assimiler. C’est ainsi. Vous n’êtes pas surpris du temps physique de digestion des aliments, c’est ainsi que cela fonctionne dans la nature physique de l’être humain. Pourquoi en serait-il autrement pour la digestion émotionnelle? Chacun son rythme.

En résumé, selon mes observations et mes dernières actualités à terminer, j’estime le début du processus d’écriture de ce roman au début du printemps prochain.

Soyez patients, amis lecteurs! Si mes écrits vous plaisent et vous font du bien, alors pourquoi ne reliriez-vous pas mes deux premiers romans? Vous y découvrirez peut-être quelque chose qui vous aura échappé lors de la première lecture… Et si vous ne les avez encore pas lus, qu’attendez-vous? Avant de me réclamer le prochain livre, commencez par lire ceux qui existent déjà! Vous trouvez que j’exagère? Pas tant que ça, croyez-moi! J’ai déjà reçu ce genre de remarque dans mon entourage, et je ne l’ai jamais compris!


En cette fin d’année, les bonnes nouvelles recommencent à apparaitre dans ma vie, et avec elles, revient ma joie de vivre et mon élan créatif. Enfin!

Du coup, je suis en train de travailler sur un autre projet, une idée qui mûrit dans ma tête depuis environ 2 ans, le temps dont j’ai besoin pour concrétiser les choses - et oui!

Restez bien connectés sur le blog, et sur ma chaine YouTube, car je vous prépare toute une série d’articles qui pourront peut-être vous intéresser…


À très bientôt!



28 vues2 commentaires

Posts récents

Voir tout

Les actualités du moment

Pas toujours facile de me suivre… voici un résumé de mes actualités, articulées autour de 3 chapitres : 1°) Mon site internet s’est refait une beauté! De nombreuses mises à jour ont été effectuées, le

Nouveau! Prenez RDV en ligne!

Vous avez désormais la possibilité de réserver votre RDV de Soin de l'âme sur l’agenda en ligne. Celui-ci est très simple d’utilisation : il vous propose mes disponibilités pour les 3 semaines en cour