Un miracle inattendu

Voilà 5 ans que j’ai commencé mes observations vibratoires et mis au point une méthode de soin personnelle, celle que je vous propose dans mon soin d’âme (voir page "Médium"). Au travers de mes perceptions et de mes observations, je cherchais le moyen de me libérer de mes propres blocages. Je sentais que la thérapie émotionnelle ne me suffisait pas. J’ai donc été mon propre cobaye pour tester ma méthode et en constater l’efficacité, même s’il m’a fallu du temps pour en voir les effets dans la matière.

J’ai eu un deuxième cobaye très fidèle à mes côtés, une personne qui m’a donné une confiance sans faille, sans borne, et qui m’a littéralement propulsée pour proposer mes soins à d’autres que nous. Ma soeur croit davantage en moi que moi-même! Je ne la remercierai jamais assez pour son soutien permanent au cours de toutes mes années de recherche. Elle était aux premières loges de chacune de mes découvertes, convaincue que je pouvais l’aider à se libérer elle aussi de ses nombreux blocages.

Nous avons cheminé ensemble, et nous avons constaté des améliorations notables dans nos vies respectives. Pour autant, il restait autour de ma soeur une zone d’ombre pour laquelle je ne trouvais pas de clé : son sommeil. Elle est sujette aux insomnies depuis son plus jeune âge, et a régulièrement la sensation de tourner en rond avec ce problème pour lequel elle a envisagé toutes les solutions. Moi-même, cela me dépassait, et j’ai fini par «lâcher l’affaire»…. je ne voyais plus où chercher. Il me semblait avoir nettoyé tous les fantômes de sa vie, toutes les vibrations parasites qui pouvaient expliquer un tel problème récurrent. Je ne trouve plus rien. Vraiment, j’abandonne…


Quelques semaines plus tard, ma soeur me parle de son deuxième fils qui montre des difficultés notables pour avancer à quatre pattes. C’est étrange, me dit-elle, car il n’est pas en retard. « Ça me fait penser à ma tante qui a été amputée d’une jambe, si ça se trouve elle a un message! », me lance-t-elle sans grande conviction et en souriant.

Comment ça? Quelle tante? Tu ne m’en as jamais parlé avant, de qui s’agit-il?

Ah oui, précisons que ma soeur est en réalité ma « demie » soeur, et n’ayant pas la même mère, je ne connais pas encore la totalité du schéma familial de ce côté-là. Je découvre donc l’existence d’une soeur ainée de sa mère, décédée jeune (vers l’âge de 9 ans?), et qui avait donc subi une amputation de la jambe gauche.

Et alors que ma soeur me dit cette information de façon anodine, je la prends au contraire au pied de la lettre et lui confirme ce qui me parait une évidence : « l’âme de tata M. est toujours là! Il faut te refaire un soin pour la trouver et la libérer! On verra bien ensuite si ton fils réagit et se met à 4 pattes pour avancer. » Oui, je ne travaille que sur les adultes, pas sur les enfants.

Nous prenons rendez-vous pour le lendemain. Je me connecte, et j’ai de la difficulté pour trouver l’âme de cette petite fille, décédée il y a plus de 60 ans. Rendez vous compte! Plus d’un demi siècle d’errance dans des zones obscures, tata M. avait fini par s’habituer à ce qui lui semblait normal. Mais je ne connais que trop bien l’impact négatif des âmes qui ne sont pas à leur place, et je prends le temps de l’écouter, de la rassurer, de lui expliquer que sa place est ailleurs, dans la lumière. Je transmets les messages à ma soeur, et termine le soin en disant au revoir à cette âme candide. Comme à chaque fois, je sens une vague de fatigue et d’émotion face à ce que je viens de traverser. Il est 21h30, ce n’est pas une heure pour vivre un tel voyage! lui dis-je avant de raccrocher.

Le ménage vibratoire est fait, on verra bien quelles conséquences ce changement va entrainer. Je ne fais pas de voyance, je ne peux que rester humble face à ce que j’ignore. Je sais seulement que l’espace est libéré, nous pouvons aller dormir.


Le lendemain matin, ma soeur m’envoie un message pour me dire qu’elle a dormi profondément, et qu’elle se sent encore fatiguée, comme si elle relâchait vraiment. Elle se sent même un peu vide, peu motivée pour ses projets en cours. Je perçois immédiatement que c’est bon signe : peut-être que tata M. était responsable de ses insomnies répétées? Je lui fais part de mon questionnement, et lui conseille d’écouter son corps. Si elle est fatiguée, qu’elle se repose!! L’élan de vie pour les projets reviendra vite.


Le soir même, ma soeur me renvoie un message dans un mélange d’excitation et de stupeur: son fils marche à 4 pattes!! Ça y est, il commence à crapahuter le petit bonhomme, sans aucune difficulté! Je n’en reviens pas moi-même… J’en ai pourtant déjà vu des effets positifs magiques après la libération d’âmes en errance, mais là, j’ai l’impression d’assister à un miracle.

Est-ce que le sommeil de ma soeur va enfin devenir serein au moment où j’avais lâché l’affaire? Seul l’avenir nous le dira. Ce soir, je suis moi-même dans un état de stupeur face à ce que nous venons de vivre. J’étais moi-même en train de lâcher l’affaire pour ma propre vie : à quoi bon m’acharner à construire des projets qui ne prennent pas? Trop de difficultés personnelles vécues en trop peu de temps ont failli éteindre ma flamme intérieure...

Une seule expérience me remet sur les rails de ma vie et me montre l'étincelle à raviver : ma place est bien là. Cette fois, j’en suis sûre.

La vie revient, elle va enfin circuler de manière fluide, et ce n’est pas n’importe laquelle : c’est mon petit neveu qui me montre la voie, qui me confirme ce que je sais depuis longtemps sans oser m’engager vraiment…

Je suis France, médium passeuse d’âmes, et je soigne les âmes qui souffrent du manque de lumière.

Il est temps d’en parler…



34 vues0 commentaire